Formation

 

L'Ayurvéda n'est pas reconnu en France, il n'y a donc pas de statut juridique pour les praticiens, et pas non plus de formation reconnue par l'état français au RNCP. N'importe qui peut donc se présenter comme praticien ou thérapeute ayurvédique.

 

Dans ce contexte, l'association "Ayurvéda en France" regroupe un grand nombre de professionnels de l'Ayurvéda qui promeuvent l'Ayurvéda : qualité et intégrité. Ils ont ainsi créé des cursus de formations avec différents niveaux de praticiens.

 

J'ai commencé ma formation de conseiller- consultant et de thérapeute corporel en septembre 2017 avec Caroline Henry près de Tours - Gayavéda Studies.  

 

En complément de cette belle formation de base, je continue de me former :

  • formation de 6 jours à la cuisine ayurvédique en 2018 avec Yosansara
  • formation de 10 jours en 2019 à la marmathérapie avec le Vaidya Dr RAMACHANDRA Yadun, 5ème génération de la famille Panackal Family de Trivandrum (Kérala - Inde), ayant pour représentant Sree Panackal Parameswara Pillai,
  • formation de 8 jours en 2019 aux bols tibétains avec Odile "OMKARA".

Ainsi, dans ce contexte légal flou, indiquer sa "lignée" de formation, est pour moi une marque de transparence, et un gage de qualité.

 

 

Fin 2019, je suis allée 2 mois en Inde dans le Kerala, vivre un "vrai" Pancha Karma pendant 6 semaines (cure thérapeutique qui nettoie, purifie, régénère en profondeur le corps).

 

Puis je suis allée étudier l'Ayurvéda dans la clinique du Dr Yadun RAMACHADRAN.

https://www.facebook.com/PanackalAyurveda/

 

 

En 2020, je me suis formée avec des médecins ayurvédiques Indiens (titulaire du B.A.M.S) : 

  • à la psychologie védique (Bhutavidya) avec le Dr Indien Nadam LELE : mieux comprendre la liaison corps - esprit. 
  • aux chikitsa sutras, avec les Dr Nandan LELE et Yadun RAMACHANDRAN : étude de certaines maladie selon la vision ayurvédique : doshas impliqués, nidanas, régulation des fonctions énergétique et physiologique. 
  • à la gynécologie selon l'ayurvéda (streeroga) avec le Dr Amritha RAMACHANDRAN : l'Ayurvéda considère que la bonne santé d'une société dépend de la bonne santé des femmes. 

Éthique et déontologie

 

Bien que la médecine ayurvédique pratiquée en Inde, au Sri Lanka, soit reconnue comme une médecine à part entière dans ces pays depuis plus de 5000 ans, et bien qu’elle soit reconnue comme "médecine traditionnelle" par l’OMS, l’Ayurvéda pratiqué en France ne s’apparente en aucun cas au système médical français.

 

Aussi, n’étant pas une professionnelle du domaine de la santé (médecin, infirmière, kinésithérapeute, …) reconnue par la loi française, à aucun moment je ne poserai un diagnostic d’ordre médical, ni ne prescrirai un traitement médical, ni ne demanderai d’arrêter un traitement en cours.